Bugatti 57C Aravis Gangloff 1938 AUTO 1:43


271,83 € TTC

Disponibilité :

35 pièces en stock


L'un des trois Cabriolets Aravis existants réalisés par Gangloff, le vert pâle / noir est la voiture actuelle restaurée.

Le châssis 57710 est l'un des trois seuls exemplaires du cabriolet Aravis de Gangloff qui ont été construits en 1938 et 1939.

Cette voiture est basée sur un dessin de Gangloff, numéro 3912, daté du 7 octobre, la commande de ce Cabriolet Aravis a été passée par le Garage Piot, et elle a été livrée en novembre 1938, à Dijon, France.

Le 5 novembre 1938, le numéro de châssis 57710 est officiellement enregistré au nom de son premier propriétaire privé, M. Fernand Rey de Dijon, propriétaire d'une société pharmaceutique, et immatriculé sous le numéro 700 DU 4. La voiture a été envoyée dans le sud de la France au début de la guerre, et elle est probablement restée là pour le reste du conflit.

Heureusement, M. Rey a pu conserver la propriété de sa Bugatti pendant toute la guerre, puis, en 1950, il l'a vendue à Roger Teillac. Teillac était un spécialiste de Bugatti.

Vers l'automne 1950, la voiture fut vendue par Teillac à Raoul Bensoussan, un garagiste vivant à Oran, en Algérie. On pense que Raoul a quitté la voiture à Marseille et a laissé Edgard l'utiliser lorsqu'il était en vacances dans les Alpes à l'été 1952. Ensuite, la voiture a été vendue à M. Weiss, un huissier de justice d'Oran.

Vers 1960, le passionné de Bugatti, J. Liscourt, qui possédera environ huit exemplaires de la marque au début des années 1960, trouve Weiss 'Aravis dans un garage de Toulouse, où il serait en excellent état et porterait sa peinture bleue d'origine. Liscourt finalement vendu 57710 par De Dobbeleer aux États-Unis en avril 1961.

L'acheteur de 57710 était alors le Dr. J.E. Fields, de Joliett, Illinois, et sa propriété a été notée dans le 1962 Bugatti Register de Hugh Conway. En 1979, l'américain Bugatti Register cite le nouveau propriétaire comme Edwin Andrews, d'Evanston, Illinois. Il a ensuite été détenu par le célèbre collectionneur de Chicago William Jacobs, après quoi il a été acquis par la collection Behring et finalement transmis à un collectionneur de la côte Est.

Les propriétaires actuels ont acquis la voiture au milieu des années 2000 et l'ont confiée à des restaurateurs respectés chez LaVine Restorations, qui a effectué une restauration complète de qualité concours.

Créée en 1984, la gamme Ilario fabrique des miniatures automobiles de manière artisanale en petites séries très limitées.
Fort de cette longue expérience, de notre amour pour les belles miniatures, toujours soucieux de la qualité de nos modèles assemblés manuellement avec la plus grande minutie, nous sommes aujourd’hui reconnus comme l’un des meilleurs fabricants mondiaux.
Plus qu'une miniature, une véritable œœuvre d'art livrée dans un luxueux boitier vitrine de présentation avec base en bois précieux et cuir, gravure de la marque et nom du modèle, surboite luxe en carton de type cloche.

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Le magazine des ours et poupées